C'est Picasso qui serait d'accord: non seulement je travaille avec une idée vague mais je remplis mon atelier au point de bientôt me mettre dehors. Que puis-je avoir à dire quand tant d'images circulent? Elles forment une matière première riche et plus riche. Réelle et plus réelle: tant d'images et toujours plus d'images. Je module une oeuvre sous forme de carrés 50x50 cm qui ne soient pas images mais matière première. Ca commence par un conflit: si je ne verse pas dans le street art avec mes récupération d'affiches?

atelier 2015 1

En ce qui concerne les pages roses du Figaro, elles sont dans la continuité de la couleur chair que j'ai beaucoup utilisée.

 

 

volume xavier ribot