Puisque mon cœur a rendez-vous avec une valvuloplastie en janvier, autant rester dans le thème pour réfléchir à la nouvelle année.

J’avais besoin de voir un cœur de plus près.

 Je mangeais des oranges siciliennes, que je pelais soigneusement parce que l’écorce faisait feuille dans ma main. Feuille et forme tout à la fois orange, peau, multiple et caduque.

 La terre est bleue comme un orange. Le poème d’Eluard, dont je ne connais que le premier vers, s’est vite interposé.

 Le cœur est une planète Les peaux d’orange en sont la protection…

 Nous épluchons le temps, ses fruits donnent couleur  et lumière pour que notre cœur poursuive son voyage.

 2016, une nouvelle étape pour ce voyage

 Meilleurs vœux !

VOEUX2016

 

D’autres images sont venues, comme celle-ci :

Une illustration satellite, ce qui tourne autour de nous alors que c’est le contraire depuis toujours.

moncoeur2016

D’autres images sont revenues, comme celle-ci :

Une toile légèrement bombée avec de la mousse expansive, des cendres, une peinture acrylique couleur chair et puis un anneau de pages économiques. Une production ancienne, oubliée dans mon atelier mais toujours aussi bavarde !

coeur économique