24 juillet 2008

Le cœur

  Mon cœur n’est pas excellent puisqu’il présente un prolapsus à la valvule mitrale mais il pompe régulièrement le sang de mes veines. Il possède un sens de l’effort remarquable, j’ai observé comment il se débrouillait pour pallier la fuite : une sorte de cape fouette la cavité supérieure, Un drapé romantique flottant au gré du flux. Le médecin sanguin me dit qu’il faut surveiller à ce qu’aucun microbe ne vienne s’installer dans la région du cœur, c’est la seule recommandation médicale prescrite pour contrer l’insuffisance... [Lire la suite]
Posté par xavierribot à 12:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 juillet 2008

Le menton

C’est le plateau de ma tête. Tu enlèveras ce qu’il y a dessus et tu t’en serviras pour présenter des amuse-gueule. La peau du dessous est glabre, très tendre. L’os maxillaire met le cap sur une volonté que je trouve fuyante, petite. Dans le jeu de mes appendices, il n’est pas forcément le mieux placé, pourtant, c’est bien là que mes mains viennent trouver refuge.  J’ai un menton qui inspire, j’ai vu mes doigts y pianoter le doute, l’attente, le temps qui passe.  
Posté par xavierribot à 09:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
10 juillet 2008

l'heure du rangement

l'été l'heure du rangement, l'été logique, l'été soldé
Posté par xavierribot à 10:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 juillet 2008

Tumescence

Tumescence, détumescence.     Une mécanique toute masculine copiée sur le cycle des marées, avec flux et reflux dans les corps caverneux. Artères tyranniques empêchant le sang de remonter par les veines.   Une vasodilatation rythmée par les phases du sommeil paradoxal et les stimulations érotiques.   Pénis, port d’embarquement situé à la pointe du corps, échappant facilement aux contrôles des sens.   Ma tumescence personnelle donne un contrepoids au rationnel.    
Posté par xavierribot à 14:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 juillet 2008

Abdominaux

  Abdo, ado, abo. Beaux, très beaux !   Un mot qui n’en finit pas de muscler les fantasmes. Ventre plat est une expression féminine. Au masculin, cela se dit tablette de chocolat. N’est-ce pas curieux quand on sait que ce produit attise la gourmandise, au point qu’après les Entretiens de Bichat de 2001, on ne dit plus chocolat mais poly phénols.   Mes abdominaux sont réellement anti-dépressifs. L’été, sur la plage, j’ai appris à positionner mon torse pour favoriser au mieux ce toboggan de muscles qui va de la... [Lire la suite]
Posté par xavierribot à 18:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,